Un lieu vivant et spirituel

Aux Sables d’Olonne depuis 1965

Situé dans les rues qui montent entre le phare de l’Armandèche et la côte sauvage, le monastère du Précieux Sang a été construit pour les sœurs Passionistes 1936 à 1964. Elles y vécurent de 1927 à 1999. En 1965, une maison d’accueil fut ouverte puis devint un centre spirituel dont l’animation fut confiée aux Pères Passionistes à partir de 1981.

En 1999, après le départ des sœurs passionistes, la communauté des Béatitudes poursuivit l’animation du relais pascal tant par l’accueil individuel ou de groupes que par l’organisation de retraites et de récollections. Le Centre spirituel connaît un beau rayonnement depuis de nombreuses années avec un public venant de Vendée, mais aussi de toute la France.

Une longue tradition spirituelle

Le monastère du Précieux Sang, érigé de 1936 à 1964, a été construit pour les sœurs Passionistes qui ont vécu dans ce lieu de 1927 à 1999. Après l’ouverture d’une maison d’accueil en 1965, l’animation d’un premier Centre spirituel a d’abord été confiée aux Pères Passionistes à partir de 1981, puis à la communauté des Béatitudes à partir de 1999 pour y organiser des retraites et récollections ainsi qu’un accueil spirituel. Le Centre spirituel connaît un beau rayonnement depuis de nombreuses années avec un public venant de Vendée, mais aussi de toute la France. Durant la durée des travaux, les activités du Centre spirituel continuent tout en étant réduites.

La vie d’un Centre spirituel

Les retraites s’intercalent avec le passage de différents groupes : groupes de préparation à la première communion, à la profession de foi, à la confirmation, au mariage, équipes Notre-Dame, ou encore groupes de prière sont accueillis toute l’année dans le Centre spirituel pour des retraites. Il est aussi possible de venir en accueil individuel : une halte même de quelques heures auprès de la communauté est une véritable bouffée spirituelle.

« Le Relais porte une belle grâce d’accueil familial ! »

Tout un programme

Demandez le programme ! Le Relais pascal proposera cette année et l’année prochaine un certain nombre de rendez-vous, moins nombreux que d’habitude à cause des travaux, mais tout aussi forts. La vie de prière dans la chapelle ne s’interrompra pas avec notamment la messe du dimanche à 11h.

Un Centre spirituel thérésien

Les membres de la communauté des Béatitudes sont très marqués dans leur spiritualité par le Carmel et notamment la figure de Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus. Il n’est pas une année sans évènements liés à la petite Thérèse, ou à ses parents, les saints Louis et Zélie Martin. Autour du 1er octobre sont ainsi organisées, chaque année, des soirées de prière « pétales de roses ». Les participants peuvent y confier leurs intentions à l’intercession de la sainte carmélite de Lisieux. Les reliques de la sainte, tout comme celles de ses parents font parfois des haltes au Relais pascal. Ces venues permettent la tenue de belles journées familiales portées par les enseignements et l’adoration eucharistique.

Ils témoignent

« Dans le cadre des parcours de 1ère communion, notre curé souhaitait que les jeunes goûtent à une journée de retraite. Pour nos deux paroisses, nous avons ainsi emmené près de 80 enfants sur plusieurs années. Nous avons vécu à la fois notre propre programme mais nous avons eu du temps avec les frères et les sœurs l’après-midi, ainsi qu’un temps d’adoration et de louange à la chapelle. Le parc s’est prêté très bien aux jeux extérieurs, c’était vraiment très bien. Les mamans qui nous accompagnaient ont été touchées de voir que les enfants étaient sages, intériorisés, faisant eux-mêmes des démarches vers le saint-sacrement. J’ai été marquée personnellement par la réaction des familles avec nous, le Relais Pascal porte une vraie grâce d’évangélisation pour les 35-45 ans, qui pour la plupart ne connaissent pas la communauté. Ce fut des belles journées pour lesquelles les familles nous ont remerciés »

Karine, ancienne laïque en mission sur les paroisses de la Chaize-le-Vicomte et de Saint-Florent-des-Bois

« Je rends grâce au Seigneur et Le bénit pour tout ce qui nous est donné au Relais Pascal et qui nous élève. Vraiment il faut le reconnaître, nous résidents des Sables d’Olonne avons une chance inouïe ! »

Annie, voisine du Relais Pascal

« Écrire ensemble une icône dans un esprit communautaire où l’accueil est attentif, dans un cadre où la prière nous porte et nous habite, c’est un temps de ressourcement et des conditions idéales »

Christiane, participante des stages d’icônes

2609a3288de881dd6ce8e9185185f01fSSSSSSSSSSSSSSSSSSSStristique commodo odio venenatis, ipsum diam